La métropole, le mal pensée de la réforme territoriale

La métropole, le mal pensée de la réforme territoriale

David Alcaud et Olivier Rouquan, « La métropole, le mal pensée de la réforme territoriale », dans Pouvoirs Locaux, « Culture et territoires : silence, ça tourne ! », n° 84, avril 2010.


L’animation d’une politique culturelle consiste aujourd’hui à établir de nouvelles connexions entre les enjeux culturels, éducatifs, sociaux, économiques et territoriaux. On a quitté la scène de systèmes culturels renfermés sur leurs objets pour entrer dans un ensemble de démarches dont les forces motrices sont le décloisonnement, la circulation, la complémentarité, la solidarité, l’équilibre, la confrontation aussi. En silence, ça tourne, ça bouge.

Commander la revue.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s